La chauve-souris et les virus

in #hive2 months ago

image.png
La chauve-souris et nos peurs

Depuis bien longtemps, le moins que l'on puisse dire, est que les chauve-souris ont une triste réputation, à tort ou à raison.

Mais une chose est sûre : avec la crise sanitaire de la Covid-19, leur image se ternit encore plus.
Il est désormais prouvé qu'on leur doit d'être à l'origine d'un certain nombre de grandes épidémies qui ont touché l'homme à l'instar du SRAS en 2003, du MERS en 2012, du tristement célèbre Ebola en 2014 et, depuis 2019, de l'actuel Covid-19.

Même Bruce Wayne, alias Batman, a choisi pour emblème, après le meurtre de ses parents, la chauve-souris car elle intervient de nuit et est souvent associée à la notion de peur.

Assez bizarrement, l'anagramme de chauve-souris est ... souche à virus. Je me demande bien qui a trouvé cela mais, hélas, ça correspond à une certaine réalité.
Réalité renforcée depuis la pandémie de la Covid-19 qui a mis en évidence que de nombreuses espèces de ces chiroptères sont des réceptacle naturels des coronavirus (ou virus à couronne).

image.png
De nombreux types de coronavirus sont présents sur Terre

Il existe des milliers de coronavirus dont 7 qui sont contaminants pour l'homme. Parmi eux, le SARS-CoV2 provenant de la famille des chauve-souris rhinolophes responsables de la Covid-19.

Au vu de ce qui précède une question nous vient à l'esprit : Pourquoi les chauves-souris ne meurent-elles pas de ces coronavirus ?
Il semblerait que ce soit dû à la force de leur système immunitaire. Force qui se serait développée suite à leur coévolution avec ce type de virus et ce, durant des millions d'années.

Donc patience pour l'homme, il nous suffit d'attendre des milliers de milliers d'années pour devenir des porteurs sains et ne plus craindre les ravages de la Covid.
Néanmoins, les vaccins me semblent être une meilleure solution 😃...

Pour en savoir plus :

Sort:  

La chauve souris une vraie arme bactériologique!

Alors qu'en France, la rage est officiellement éradiquée depuis 2001 un sexagénaire habitant à Limoge en est décédé en 2019 après avoir été mordu ou griffé par l'une d'elle qui nichait dans son grenier.

Mort d'une encéphalites ce n'est qu'hier que le diagnostique à été posé par l’hôpital Necker suite à une analyse génétique d’échantillons post mortem (source: 20minutes)


@mintrawa: Witness FR - Génération X - Geek 🤓 Gamer 🎮 voyageur ⛩️
Ne loupez pas le Hive Power UP Day! plus d'info ici

@imtase : Merci de l'info d'autant que j'étais à Limoges il n'y a pas si longtemps 😉