Craindre son voisin… Ou soi-même ! [fragments d'écriture]

in #fr6 months ago (edited)

Confinement, délation et représailles. Voilà dans quel état d’esprit nous en sommes à présent.

image.png
image crédits

Confinée chez-moi le plus clair de mon temps, mon instinct d’oiseau-en-cage-assoiffé-de-liberté, me pousse à orienter régulièrement mon regard vers le «monde» extérieur.
De ma fenêtre, j’observe une multitude de choses que je ne remarquais même pas auparavant. Il y a entre autre derrière la maison, cet arbre à l’allure biscornue sans ces feuilles printanières. Aussi, d'immenses roches bordant le sous-bois, je n’avais jamais remarqué qu’elles étaient si grosses et de couleurs aussi variées. Et voilà tout-à-coup, qu’un mignon petit tamia vient batifoler allègement sur les roches!

Je vois également de plus en plus de gens du quartier faire de longues balades devant chez moi.
Seul ou à plusieurs.

À plusieurs, me dis-je !
Mais c’est formellement défendu. Je me mets à les observer avec plus d’attention.
Qui sont-ils donc ses insolents ?
Je n’ai jamais vu ces personnes.
Sont-elles vraiment du coin ?
Peut-être viennent-ils d’une autre région.
Mais ça aussi, c’est défendu !
Ils ont installé des barrages policiers à l'entrée des régions pour éviter que les citadins aillent infecter les gens des campagnes.

Un groupe de 5 personnes en plus ! Un vrai sacrilège.
Peut-être des gens d’une même famille ? Mais non, impossible, je les aurais vues avant, nous habitons sur la même rue.
Des amis alors. Un groupe d’amis, c’est un « rassemblement » et de ce fait, ça aussi évidemment, c'est interdit.
Ils se promènent tous à moins d’un mètre en plus (autre infraction), d’un pas lent et négligé, affichant une totale insouciance.
Je crois même avoir repéré deux personnes du groupe âgées-de-plus-de-soixante-dix-ans. Non, non, non, "tagués" hyoervulnérables par les autorités de la Santé Puplique.
Un vrai scandale !
Ah ! Ces inconscients. Ils ne savent donc pas qu’ils mettent en danger la vie de tous leurs concitoyens ?
De vrais criminels !!!
Ils méritent tous, autant qu’ils sont, la « super » amende de $1000,00.
Qu’on les enferme !!!

Bon, là, je commence à m’énerver, mon cœur bat la chamade et j’hyper-ventile légèrement.
Ma conscience sociale m’interpelle… Je me dois d'agir.

Deux choix s’offrent à moi dans les circonstances :

Intervention 1 : faire preuve sollicitude et sortir de la maison pour aller les informer moi-même. Ça demande une bonne dose de courage et de la diplomatie. Je leur évite l’amende salée, mais je m’expose également à une réaction ... Imprévisible et potentiellement désagréable. Tout à coup, la motivation pour cette solution faiblie… Je me sens un peu lâche ;(

Intervention 2 : la délation
Cette perspective ne m’enchante pas tellement non plus, ce n’est pas dans mes valeurs. Sauf bien sûr si la situation suggère un danger imminent pour la vie ou l’intégrité physique ou mentale de quelqu’un. Aussi, en cas d’injustice… ou bien encore d’abus de pouvoir… Bon, on dirait que cette solution ne m’interpelle pas particulièrement non plus :\

Mmmmmm quoi faire ? Je regarde à nouveau dehors.
Mais où sont-ils passés ? Je ne les vois plus, ils ont disparu.
Peut-être ont-ils senti la soupe chaude et ont accéléré le pas ?
De quel côté sont-ils allés ?

Je m’avance un peu pour mieux voir, rien.
Quelques minutes de distractions réflexives de ma part et voilà qu’ils «s’échappent». Rusés ces contrevenants.
Tant pis pour moi, pour eux et pour nous tous au final…

Quelques respirations profondes et je retrouve tranquillement mes esprits et ma paix intérieure.
Retournant paisiblement observer mon arbre « biscornu »,il m’apparaît soudainement bien rassurant malgré son air disgracieux.

Nous sommes tous le voisin de quelqu’un d’autre et la folie n’est pas toujours douce en ces temps de pandémie.

Tourlou !

Sort:  

À Montréal aussi je vois des gens se prommener en groupe serré, des enfants jouer en gang dehors sans leurs parents pour les surveiller, des personnes âgées qui se promènent... en groupes ! Je suis à moins de 30 minutes de marche d'un des plus gros foyer d'infection au Québec et je ne suis pas sorti de chez moi (mis à part mon balcon) depuis plus de 2 semaines, mais ça à pas tant l'air d'une situation de crise quand on check tout ce beau monde dehors !

On a vraiment pas tous la même compréhension du "confinement" ... Mais je crois aussi que c'est plus difficile en ville, en région on a plus d'espace.
J'espère que tu as de quoi t'occuper @soushi888, parce qu'ils disent qu'on en a pour un bon bout de temps ;)
Tourlou !

On a de la chance en Suisse on peut sortir, pas plus de 5 personnes assemblés, distance 2 mètres. Mais recommandation confinement le plus possible.

Tu es superbe avec ce regard :)

Merci pour ton texte de comment tu décris ce que tu penses sur le moment de ton histoire.
A oui, parfois on voit des choses qu'on a pas habitude, pourtant ça toujours été là devant vous. Comme pour cette arbre que tu expliques.
Courage à vous et à ta famille.

PS : maintenant que Hive n'est plus la même blockchain de Steem je pense répéter mes commentaires, comme mes postes hihihi.

Merci @dubignyp !
C'est vraiment très apprécié parce que c'est tout nouveau pour moi et que je suis encore au niveau "exploration" concernant ce type d'écriture plus créative. J'y prends un certain plaisir, mais j'ai tellement en haute estime ceux qui maîtrisent cet art divin, que je propose mes écrits avec beaucoup beaucoup beaucoup d'humilité ;)

J'aime beaucoup ton humilité :)

Cet article a été retenu pour figurer dans les curations de La ruche. Upvoté et crossposté sur notre groupe communautaire : https://peakd.com/c/hive-196396/created. N'hésitez pas à vous inscrire afin de bénéficier de notre fanbase !

 6 months ago Reveal Comment